22 juin 2017 ~ 0 Commentaire

gestion du tps hc

LE ROLE dans la GESTION du TEMPS HORS la CLASSE

 

Dans les textes officiels ces dernières années, la notion de politique éducative tend à supplanter celle de Vie Scolaire (notamment au regard de l’ouvrage phare de JP Delahaye dans notre bibliographie : de la vie scolaire à la politique éducative).

On entend par « temps hors la classe », tous les moments où les élèves ne sont pas physiquement dans la classe mais toujours dans l’établissement mais un temps qui se veut également pédagogique et éducatif. les espaces hors classes des espaces interstitiels des sorte de zone de travail non travail souvent représente 17 % de la vie du jeune dans son eple selon une conférence avc p fustier.

Ce dossier questionne en premier lieu ce que revêt aujourd’hui la notion de VS et pose la question plus générale de savoir comment, pour le CPE notamment,  concilier à la fois la gestion individuelle et collective du temps hors la classe ; qui comprend l’organisation et le fonctionnement des temps récréatifs, inter-classe, restauratifs –de l’externat comme de l’internat)… mais également, de savoir comment le CPE, avec d’autres, permet et rend ces temps véritablement éducatifs ? Pour les élèves et avec les élèves.

Ou encore, comment le CPE, en favorisant des temps réellement éducatifs promeut un climat scolaire serein propice aux apprentissages et au vivre ensemble.

Un temps qui lie VS et politique éducative et fait appel à la posture du CPE conseiller de l’ensemble de la Cé éducative.

1 – L’organisation fonctionnelle du temps hors la classe : la gestion de la scolarité

La VS est le cœur de l’établissement, lieu géographique identifiable et identifié par tous où l’on vient se renseigner, s’informer, se plaindre…

La circulaire de mission d’aout 2015 confirme le rôle du CPE en tant que responsable du service  et de la gestion du temps hors la classe sous l’autorité du CE.

Cette gestion commence par l’accueil : portail matin et sortie le soir avec un AED et moi même. Civilité et sécurité des élèves, gestion des flux, bus… également ponctuellement en journée, notamment à la sortie du midi-2, présentation des carnets (EXTERNES)…. Egalement, retour de l’aed de nuit internat plus passage au réfectoire du petit déjeuner. Ceux sont déjà des temps éducatifs jusqu’à ce que les élèves entrent en classe après la sonnerie de la première heure.

Mise en œuvre du projet de VS :

Gestion administrative et humaine : posture de manager

Gestion des absences/retards

Gestion des punitions/sanctions : protocole à mettre en place

Suivi : Aed par niveau, par classe, référent. Permettre un rencontre ponctuelle, formalisée avec les PP de la classe en charge.

Formation des AED : formaliser les attendues dans un vademecum à l’attention des AED (autorité, sécurité, langage… relais de l’information (petit bataillon de cpe déployé aux 4 coins de l’EPLE, mes yeux et mes oreilles) + réunion pré-rentrée avec le CE + réunions régulières de régulation + entretien perso + fiche poste (surveillance et sécurité) et EDT que le CE valide en dernier lieu.   Soucis de continuité du service.

Le passage de surveillant à assistant depuis 2003 marque un changement dans les attendues et les fonctions et place les aed en posture d’éducateur que l’on se doit de former.

Implication de l’équipe dans le temps hors classe : culturel, sportif notamment à l’internat. + 1H30 pause méridienne cadre  FSE/MDL… occupation, jeux, sortie culturelle ou récréative le mercredi aprem pour les internes (théâtre, piscine sport, ciné, expo, ballades…)

Avec le prof doc conjointement en charge de ces temps : prévoir un ouverture du CDI plus tardive pour les internes, pendant le 1h30 détente , lecture, projet, notamment la création d’un médias (2017).

L’ambiance, la confiance, la dynamique que la VS déploie au sein de l’EPLE peuvent déterminer l’ambiance générale et impacte dans le bon comme dans le mauvais sens les sentiments justice/ injustice- sécurité /insécurité.

2- Faire du temps hors la classe un temps réellement éducatif : la politique éduc. : l’affaire de tous.

La Vie scolaire : la scolarité vécue

La circulaire de mission – le CPE participe à l’élaboration de la politique éduc +référentiel commun. Il s’agit de construire ensemble le volet éduc et le volet péda en cohérence educ. Sous autorité du CE. Et cohérence avec le PE porté, impulsé et piloté par CE.

SCCCC +4 parcours +EMC +EMI  donner du sens aux apprentissages  et partager les responsabilités éducatives des élèves à notre charge.

Coopération, projet, sujet… compétences sociales. Eduquer au vivre ensemble commence par le faire ensemble. + éducation en acte.

Exemplarité

Responsabilité commune RC6

Faire vivre les instances et les temps forts

RC1 et RS6 –transmettre des valeurs et accompagner les élèves dans la formation à la citoyenneté participative, notamment CVL/CVC – solliciter les avis (conseil au CE), prendre en compte les désirs d’actions, accompagner + qu’imposer.

DOC6 : Joel Zaffran : promouvoir une liberté encadrée. Laisser les élèves organiser à leur guise leur temps de respiration, de détente… ces temps de décélération nécessaires ; Mais surveillance et encadrement.

Le cpe doit sensibiliser et expliciter ce temps disponible qui leur appartient.

Agir sur les résistances et les réticences en faveur de relations plus horizontales que purement verticales.

Prendre le risque d’eduquer comme le dit PH Meirieu dans « Le choix d’éduquer ». Le temps hors classe : le temps de faire confiance. Une autre façon de faire autorité en faveur du climat.

Avec le prof doc EMI et CVC exemple projet de clip de présentation du collège pour la liaison ecole college à l’attention des CM2

Les temps forts

Ecole ouverte

Commémorations

Journées

Semaines

Portes ouvertes : travail de présentation de l’EPLE : l’aimer pour le vendre !

Internes + externes CVL/MDL : projet d’une fresque murale sur thématique choisie en concertation avec le CE et validé en CA = sentiment d’appartenance et justice scolaire.

Enjeu de climat, de société/citoyenneté, de persévérance scolaire…

CONCLUSION

La volonté portée par la loi de 2013 de tendre vers des actions concertées et dons acceptées nécessite de re-questionner l’organisation du temps scolaire à la fois péda et éduc comme celui des edt de chacun, de même que nos pratiques. Il s’agit bien au-delà de la gestion propre du cpe avec son équipe en VS de l’organisation et du fonctionnement, d’engager une politique éducative d’ampleur basée sur un changement de paradigme dans la relation éducative. Une relation où l’élève est impliqué, sa parole entendue, ses propositions d’actions soutenues et accompagnées par les personnels. Un élève acteur de sa scolarité. « effet institutionnel », « effet établissement » une dynamique éducative novatrice. Jacques PAIN… toujours lui ! « le CPE habitué à l’entre deux, l’entre lieux, l’entre tous peut être le moteur de ce changement organisationnel.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Résidence Picardie |
parrainagebanquesfacile |
Myfreelife |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | France2017
| Pollux30
| Jessyange